Femmes de mérite dévoile ses finalistes


Publié le 25 mars 2013

Christine Powers, présidente du jury est avec Johanne Plamondon, directrice organisation et méthodes, PMT ROY ; Marie-José Ouellet, présidente de la YWCA Québec et directrice générale de Ressources Entreprises ; Katia de Pokomandy-Morin, directrice générale de la YWCA Québec ; Diane Déry, vice-présidente des ventes et services aux entreprises de la Banque Nationale.

(Photo Mélanie Blais)

Près de 150 personnes ont récemment assisté, au Capitole de Québec, au dévoilement des finalistes du concours Femmes de mérite organisé par la YWCA Québec. Ainsi 33 finalistes réparties dans 11 catégories se sont fortement démarquées.

Une pilote d’avion à réaction, une conseillère municipale à 19 ans, des femmes de tête qui dirigent des entreprises, d’autres qui organisent des événements d’envergure internationale, des femmes dévouées à des causes aussi variées que la prostitution, les arts, le patrimoine, des docteures, des enseignantes dévouées. Il s'agit de femmes qui inspirent.

«Le concours offre une occasion de souligner et de mettre en valeur la contribution de ces femmes exceptionnelles qui invitent au dépassement de soi et qui font grandir la collectivité à chaque jour. Ce sont des modèles inspirants pour nos jeunes», souligne Diane Déry, vice-présidente Vente et Services aux entreprises de la Banque Nationale.

Les 33 finalistes

Dans la catégorie affaires et professions, les finalistes sont Lucie Couturier, associée au sein du groupe de certification et co‐responsable des services‐conseils en performance chez Mallette; Nathaly Labbé, vice‐présidente, conseils et transactions pour PricewaterhouseCoopers; et Chantal Lachance, vice‐présidente, directrice des opérations chez Gestev.

Dans la catégorie arts et culture, il s'agit de Mélanie Carrier, scénariste, réalisatrice, productrice et conférencière de l'entreprise Mö films; Isabelle Leblanc, directrice Mécén'Art et Blanc Communications Édition et artiste peintre; et Nicole Thibault, fondatrice et directrice du centre d'art La Maison Jaune.

Dans la catégorie éducation, les nommées sont Raymonde Crête, professeure en droit des affaires de l'Université Laval; Esther Deom, professeure au département des relations industrielles de l'Université Laval; et Johanne Morin, enseignante, à la commission scolaire de la Beauce‐Etchemin.

Dans la catégorie engagement social, les finalistes sont Julie‐Suzanne Doyon, directrice générale chez Location Imafa; Rose Dufour, directrice générale de la Maison de Marthe; et Thérèse Larochelle, coordonnatrice générale retraitée du Réseau des groupes de femmes Chaudière‐Appalaches.

Dans la catégorie entrepreneuriat, il s'agit de Janic Allard, présidente de la société Consilia; Geneviève Côté, directrice de la garderie Les rayons de soleil de la Rive‐Sud; et Lisa Lajoie, copropriétaire de Délire prises d'escalade et Centre d'escalade Délire.

Dans la catégorie Jeune femme de mérite, les nommées sont Stéphanie Dusablon, conseillère municipale de Saint-Casimir, étudiante en communication sociale et conférencière; Alexandra Leduc, présidente nutritionniste‐diététiste chez Makéa nutrition conseil; et Anne Lemieux, galeriste à la galerie Le Chien d'Or.

Dans la catégorie métier non traditionnel, les finalistes sont Nicole Bourque, vice‐présidente exécutive de l'Association de la construction du Québec‐Région de Québec; Sarah Dallaire, officier, capitaine sur avion à réaction dans les Forces canadiennes; et Valérie Garneau, thanatologue pour Claude Marcoux Ltée.

Dans la catégorie santé, il s'agit de Claire Dubé, infirmière, intervenante en sexualité; Marlène Imbeault, directrice des services de santé généraux et de santé publique auprès du Centre de santé et des services sociaux de la Vielle‐Capitale; et Marie Plante, gynécologue‐oncologue et chef du service de gynéco‐oncologie du Centre hospitalier universitaire de Québec.

Dans la catégorie sciences et technologie, les nommées sont Josée Bastien, professeure titulaire au département de génie civil et de génie des eaux de l'Université Laval; France Légaré, chercheuse au centre de recherche du Centre hospitalier universitaire de Québec; et Estelle Loing, directrice de la recherche et développement pour Lucas Meyer Cosmetics‐Groupe Unipex.

Dans la catégorie services publics, les finalistes sont Suzanne Canac‐Marquis, directrice générale adjointe retraitée, développement culturel, touristique, sportif et social de la Ville de Québec; Natacha Jean, présidente et directrice générale du concours québécois en entrepreneuriat; et Danielle Marcoux, mairesse de la municipalité de Sayabec.

Dans la catégorie Sports, il s'agit de Michelle Cantin, présidente de la société Michelle Cantin formation et conférence; Kim Desjardins, directrice, chorégraphe et professeure de danse pour la compagnie D‐Outline Dance Goup; et Heidi Levasseur, nageuse professionnelle et conférencière.

Dans la catégorie du prix gouvernance pluri'elles, qui souligne la volonté et les gestes concrets posés par une organisation pour l’atteinte d’une meilleure représentation des femmes au sein de ses instances décisionnelles, les deux finalistes sont l'École de danse Christiane Bélanger et l'association du Jeune Barreau de Québec.

C’est lors du Gala-bénéfice du 29 mai prochain, au Capitole de Québec, que seront dévoilées les grandes lauréates de chaque catégorie.

Groupe Québec Hebdo