Sections

Un bilan de saison positif grâce aux groupes scolaires

Publié le 21 avril 2017

Après un long hiver, Dominic Gamache, directeur de Ski de fond Charlesbourg, voit l'avenir avec optimisme.

©(Photo TC Media - Geoffré Samson)

PLEIN AIR. Plus de 10 000 entrées ont été comptabilisées en 4 mois d’activité à Ski de fond Charlesbourg, un bilan satisfaisant pour le nouveau directeur du centre, Dominic Gamache.

Par Geoffré Samson

Les 14 parcours allant jusqu’à 17 kilomètres ont été ouverts aux premiers fondeurs le 11 décembre dernier, presque un mois plus tôt que la précédente saison, ayant débuté le 2 janvier. « Les précipitations étaient au rendez-vous très tôt et on espère toujours que la neige arrive avant les fêtes », exprime le gestionnaire.

Plus de 75 propriétaires de terrains avoisinants permettent le passage sur leur territoire afin que le centre puisse offrir du ski de fond classique, des sentiers de raquette et de marche en forêt. Avec un achalandage similaire à 2015, la vente des passes de saison a connu une légère baisse cette année, mais une importante hausse des groupes scolaires a été remarquée de janvier à mars 2017. « Plusieurs écoles primaires de la région ont intégré ces activités dans leurs programmes spéciaux, comme l’École du Cap-Soleil et Saint-Pierre. Il y a eu des jeunes sur nos pistes tous les jours, pendant plus de 7 semaines », explique M. Gamache. Il a même remarqué que certains de ces étudiants revenaient le week-end en compagnie de leurs parents.

Selon le directeur, la proximité d’autres lieux offrant des sports de plein air, comme le parc des Moulins, n’est pas considérée comme de la compétition. Il y voit une « complémentarité » permettant d’offrir une variété d’activités à la population.

En prévision de la prochaine saison, le responsable de l’organisme sans but lucratif, qui compte 8 employés et plus d’une trentaine de bénévoles, vise à joindre davantage de familles des environs. Un défi réalisable, confie Dominic Gamache, qui entrevoit l’avenir de Ski de fond Charlesbourg avec optimisme.

Québec Hebdo