Sections

Des ennuis de santé forcent l’abandon de la paracycliste Marie-Eve Croteau


Publié le 12 avril 2017

Marie-Eve Croteau prend une pause en 2017 pour se refaire une santé.

©gracieuseté

COMPÉTITIONS. La paracycliste de Charlesbourg Marie-Eve Croteau est forcée d’abandonner la compétition pour une année complète. Des raisons de santé poussent l’athlète à mettre sa carrière sur pause.

Depuis son retour des Jeux paralympiques de Rio en septembre 2016, l’état de santé de Marie-Eve n’a cessé de se détériorer. C’est sous un protocole médical très strict qu’elle avait pu prendre part aux deux compétitions de vélo sur route et contre-la-montre, prenant respectivement les quatrième et sixième rangs, un exploit compte-tenu de son état de santé.

La paracycliste, qui a été hospitalisée à plusieurs reprises pour un problème de santé récurrent grave, est suivie de très près par l’équipe de médecins spécialistes de l’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec.

L’athlète paralympique a dû mettre fin à sa saison 2017. «Je considère que la participation à des compétitions de haut niveau outremers est préjudiciable de par les risques d’infections, la volatilité de sa situation médicale ainsi que les complications potentielles qui peuvent survenir lors des voyages à l’étranger. Afin de partir sur des bases solides en 2018, ceci implique malheureusement que Marie-Eve ne participe à aucun projet de compétitions de l’équipe nationale en 2017», explique le Dr Poirier.

Même si elle devra subir deux chirurgies, il n’est pas question pour Marie-Eve de mettre un terme à sa carrière. «Ce n’est pas mon premier combat médical mais disons que celui-ci est un peu plus complexe que les précédents, explique Marie-Eve Croteau. Je suis prise en charge par une équipe exceptionnelle qui veut s’assurer que mon état de santé soit optimal afin que je puisse poursuivre ma carrière de paracycliste. Je suis une battante, je serai de retour.»

Au cours de sa carrière, Marie-Eve a été notamment vice-championne du monde à la course sur route et au contre-la-montre en 2013 et 2014, médaillée d’or à la Coupe du monde UCI en 2014 en plus d’avoir remporté les globes de cristal en 2011, 2012 et 2014.